Beaugency

Vue de BeaugencyBeaugency apparaît dans l’histoire au XIIe siècle, c’est déjà une cité prospère, siège d’une puissante châtellenie vassale du comté de Blois. Aux marges du domaine royal dont elle conteste longtemps les ambitions territoriales, la forteresse de Beaugency, puissamment défendue, joue le rôle de ville-frontière jusqu’en 1292, date de son rattachement direct à la couronne.

Au XVe siècle, la seigneurie est incluse dans le duché d’Orléans ; Jean, Bâtard d’Orléans (1403-1468), comte de Dunois et de Longueville, compagnon d’armes de Jeanne d’Arc, devient seigneur de Beaugency par son mariage avec Marie d’Harcourt. Sous son autorité puis celle de ses descendants, Beaugency connaît une période faste de croissance et d’embellissements urbains.

Malgré les vicissitudes des guerres et l’expansion urbaine, la ville a conservé de nombreux témoignages de ce passé prestigieux. Toutes les époques de l’architecture religieuse sont représentées au travers de la majestueuse Abbatiale Notre-Dame (XIIe siècle), de l’Église St-Etienne (XIe siècle)- aménagée en espace culturel- et du clocher St Firmin- duquel on peut entendre le célèbre carillon du XVe siècle « Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme ». L'architecture civile apparaît dans les grands monuments : la « Tour de César » (XIe siècle) ; le pont (XIIe siècle) dont la légende attribue sa construction au Diable ; le château de Dunois (XVe siècle) et l’Hôtel de Ville Renaissance mais aussi au détour des rues avec les vestiges de l’ancienne enceinte fortifiée et des hôtels particuliers.

Accueil > Beaugency